Les meilleurs vélos de gravel 2022

Notre choix parmi les derniers vélos de gravel passés en revue par l’équipe de Koo bikes.

Capables de rouler aussi bien sur route qu’en dehors, les vélos de gravel sont incroyablement polyvalents. Ils sont capables de vous transporter sur une grande variété de terrains.

Ils sont robustes, amusants à piloter et utilisent généralement le meilleur de la technologie moderne, notamment les freins à disque et les rapports de vitesse larges adaptés aux débutants.

La plupart des vélos de gravel sont encore assez légers et rapides pour être utilisés sur le tarmac malgré leurs capacités étendues, ce qui en fait un excellent choix polyvalent, et sans doute la meilleure option si vous ne voulez posséder qu’un seul vélo.

Un rapide coup d’œil à nos revues de ces dernières saisons révèle à quel point le marché du gravel a rapidement explosé. D’une inclusion occasionnelle à un pilier de nos tests, les vélos de gravel sont partout.

Presque tous les fabricants proposent désormais au moins un de ces vélos tout-terrain incroyablement performants dans leur gamme, et nous avons travaillé dur pour en tester autant que possible.

Chaque gravel bike présenté ici a été mis à l’épreuve sur des terrains variés par notre équipe d’experts.

Vous êtes nouveau dans le monde du vélo ? Lisez notre guide d’initiation aux vélos de gravel pour une introduction complète à la discipline et, si vous pensez que le gravel pourrait vous convenir, ne manquez pas nos conseils détaillés sur la façon d’acheter un vélo de gravel.

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des vélos de gravel les mieux notés, regroupés selon le matériau de leur cadre, d’après nos récentes évaluations.

Les meilleurs vélos de gravel en aluminium

  • Cannondale Topstone : 1 999 €
  • Canyon Grail 7 : 1 799 €
  • Felt Breed 20 : 2 649 €
  • Giant Revolt 0 : 1 799 €
  • Vaast A/1 : 1 719 €

Les meilleurs vélos de gravem en carbone

  • Basso Palta II : 3 599 €
  • Cannondale Topstone Lefty : 7 500 €
  • Canyon Grizl : 2 949 €
  • Cervélo Áspero : 3 399 €
  • BMC URS : 2 850 €
  • Festka Scout : 4 450 €
  • FiftyOne Assassin : 3 499 €
  • GT Grade Carbon Pro : 3 300 €
  • Specialized S-Works Crux : 11 300 €
  • Vielo V+1 Alto : 5 999 €
  • Pinarello Grevil : 3 800 €
  • Ridley Kanzo Fast : 4 909 €
  • Santa Cruz Stigmata CC : 4 099 €
  • Specialized S-Works Diverge : 11 600 €
  • 3T Exploro RaceMax : 4 599 €
  • 3T Exploro Ultra : 5 699 €

Les meilleurs vélos de gravel en acier

  • Condor Bivio : 1 000 € (cadre seul)
  • Genesis Fugio 30 : 2 999 €
  • Stayer Groadinger UG : 1 600 € (cadre uniquement)

Les meilleurs vélos de gravel en titane

  • Kinesis Tripster ATR V3 : 1 899 € (cadre uniquement)
  • Moots Routt RSL : 6 700 € (cadre seulement)
  • Moots Routt YBB : 5 400 € (cadre uniquement)
  • Passoni Cicloprato : 6 120 € (cadre seulement)

Les meilleurs vélos de gravel en aluminium (plus magnésium en prime)

Cannondale Topstone 1

Prix : 1 999 €

Si le Topstone en alliage de Cannondale est un peu moins radical que les versions en carbone équipées de suspensions, il n’en reste pas moins une machine très pratique et polyvalente, et notre choix se porterait sur le Topstone 1 avec son mélange de composants Shimano 105, Ultegra et Tiagra équivalent GRX équivalents Tiagra.

Avec de nombreux points de fixation pour les porte-bagages et les garde-boue, on pourrait presque le confondre avec un vélo de randonnée. Dans le même temps, la démultiplication généreuse (une manivelle 46/30 sous-compacte et une cassette 11-34 sur ce modèle) signifie qu’il est heureux de vous faire tourner, vous et tout ce que vous transportez, dans n’importe quelle ascension hors route.

Bien que le cadre en alliage ajoute un peu de poids par rapport au carbone, le vélo est bien équipé, et les pneus WTB Nano fonctionnent rapidement sur et hors route grâce à leur bande de roulement centrale raisonnablement continue. sur et hors route, grâce à leur bande de roulement centrale raisonnablement continue.

Canyon Grail 7

Prix : 1 799 €

Ce superbe vélo de la société Canyon, qui s’adresse directement aux consommateurs, a obtenu un rare cinq sur cinq. Basé sur un cadre en aluminium aluminium, ses pneus de 40 mm offrent une grande polyvalence, tandis que le groupe Shimano GRX gravel à double plateau est une excellente trouvaille à ce prix. une excellente trouvaille à ce prix.

Grâce à DT Swiss qui fournit les roues légères, livrées sans chambre à air en standard, nous n’avons pas trouvé de maillon faible dans l’armure du Grail. l’armure du Grail.

Le poids de la machine est équivalent à celui d’un modèle de route de prix similaire, l’espace pour les garde-boue (ceux de Canyon) est suffisant. (ceux de Canyon – il n’y a pas de pont de haubans) signifie que c’est le vélo à guidon bas dont beaucoup de cyclistes auront besoin.

Felt Breed 20

Prix : 2 649 €

Le Felt Breed possède un cadre en aluminium si bien construit qu’il est peu probable que vous regrettiez d’avoir économisé un peu plus et d’avoir acheté un vélo en carbone.

quelque chose en carbone. Avec beaucoup d’hydroformage et d’usinage, il offre une maniabilité bien maîtrisée, ainsi qu’un généreux dégagement pour les pneus de 45 mm et un espace pour un boîtier de pédalier T47 fileté durable.

Avec une transmission SRAM Force à chaîne unique, le large guidon évasé du Breed offre une bonne prise en main. En utilisant 40 mm Vittoria Terreno montés sur des roues Devox, le poids total du vélo est également acceptable. C’est une qualité qui aide le Breed à faire tout ce qu’on peut raisonnablement attendre d’un vélo à guidon bas.

Giant Revolt 0

Prix : 1 799 €

Le Revolt de Giant est un vélo très abordable et constitue une parfaite introduction au hors-piste. Avec son cadre surbaissé et ses pneus de 38 mm, il est capable d’évoluer sur les terrains difficiles.

Cependant, un grand plateau de 48t et une cassette 11-speed 11-34 signifient qu’il est assez rapide pour être heureux sur la route aussi. Mais ce n’est pas parce qu’il est polyvalent que le Revolt ne prend pas de risques. Avec un espace pour des pneus jusqu’à 45mm, ses capacités hors route déjà importantes peuvent facilement être poussées plus loin.

Bénéficiant de l’énorme pouvoir d’achat de Giant, la liste des équipements est excellente, notamment grâce à l’inclusion des freins hydrauliques 105 et de la transmission Shimano. hydrauliques 105 de Shimano.

Nous avons testé le modèle 2021, mais le Giant Revolt 2022 promet des qualités similaires et ajoute des flip-chips aux axes pour une géométrie réglable. pour une géométrie réglable.

Vaast A/1

Prix : 1 719 €

Avec des bases radicalement abaissées, un routage interne intelligent des câbles et une peinture métallique rouge vif, le Vaast ne cache pas son cadre métallique. de son cadre métallique. Fabriqué en magnésium plutôt qu’en aluminium, il est à la fois plus léger et plus souple que les vélos fabriqués avec des alliages plus traditionnels. que les vélos créés à partir d’alliages plus traditionnels.

Avec son élan, il a laissé à notre critique le sentiment qu’il offre également une excellente valeur. Le cadre et les pièces qui l’équipent en témoignent. et les pièces qui en découlent, il s’agit d’une réussite remarquable pour une entreprise relativement petite. Notre modèle d’essai était équipé des excellentes roues Grail S1 de Stan. excellentes roues Grail S1 de Stan.

Cependant, Vaast propose plusieurs modèles, dont un basé sur des roues 650b, petites et agiles.

Les meilleurs vélos de gravel en carbone

Basso Palta II

Prix : 3 599 €

La renaissance du gravel a été largement soutenue par les personnes qui ont redécouvert leur jeunesse orientée vers le VTT sans suspension, mais c’est également devenu une bouffée d’air frais pour ceux qui sont fatigués de la route, ayant passé dix ans depuis le boom de 2012 à parcourir les mêmes chemins de campagne.

Le Palta II de Basso s’adresse aux cyclistes sur route qui veulent se lancer dans l’action avec une sensation de course qui leur permettra d’affronter facilement les surfaces rugueuses et les aidera à prendre confiance en eux sur des terrains inconnus tout en restant performants sur le tarmac.

Depuis sa première édition, la marque italienne a apporté quelques modifications pour améliorer encore le confort grâce à des caractéristiques qui amortissent mieux les bosses et les vibrations, notamment amortir les bosses et les vibrations, notamment un guidon en fibre de carbone spécifique aux graviers et une géométrie plus détendue.

Cannondale Topstone Lefty

Prix : 7 500 €

Le Topstone est un vélo pour les coureurs tout-terrain audacieux. Il est équipé d’une fourche à suspension unilatérale et d’un cadre dont les haubans sont radicalement abaissés. qui se connectent au tube de selle via un pivot, permettant au triangle arrière d’agir comme un ressort à lames.

Monté sur des roues 650b plus petites et doté d’une cassette plus large que celle de certains VTT, ce vélo est un modèle qui se place carrément dans la nature. carrément dans la nature. Cependant, il est loin d’être bizarre pour le plaisir d’être bizarre. Pour commencer, la fourche à suspension de 30 mm fonctionne de manière exceptionnelle et est bien plus agréable que celles que l’on trouve sur de nombreux autres vélos. Il en va de même pour la capacité du cadre Il en va de même pour la capacité du cadre à absorber les bosses.

Bien sûr, le poids et le coût supplémentaires limitent l’attrait de la Topstone pour certains pilotes. Cependant, si vous voulez être turbulent, c’est un vélo qui est très heureux de jouer le jeu.

Canyon Grizl

Prix : 2 949 €

Le Grizl est un vélo dont l’apparence ressemble plus à celle de la gamme Endurace de Canyon qu’à celle du Grail, le vélo le plus extrême de la marque. D’apparence assez conventionnelle, ses haubans fins, sa garde au sol massive de 50 mm et sa tige flexible en carbone VCLS assurent un confort optimal.

Dans le même temps, une géométrie courte et haute, un guidon large et de nombreux points de fixation en font un vélo à la fois performant et adaptable.

Le Grizl n’est pas le plus racé, mais il n’est pas non plus surdimensionné. Il offre un confort et une compétence suprêmes sur la plupart des pistes de gravel. Capable d’être poussé un peu plus loin dans les deux sens, c’est aussi un excellent rapport qualité-prix.

Cervélo Áspero

Prix : 3 399 €

Connu pour ses vélos de route rapides, le tout-terrain Cervélo Áspero est presque aussi rapide. Commercialisé avec le slogan « transportez des fesses, pas de la marchandise », il est ouvertement racé. Bien sûr, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas y attacher des sacs de vélo, et il y a même un support pour une boîte à provisions sur le tube supérieur.

Cependant, si vous voulez gagner des courses de gravel, c’est le genre de vélo qui vous aidera à le faire. Avec un faible poids de cadre et une maniabilité nerveuse, il est littéralement et figurativement tête baissée dans son approche de la conduite.

Cet équilibre est maintenu stable, quels que soient les pneus utilisés, grâce à ce que Cervélo appelle le  » Trail Mixer « . Il permet d’ajuster le déport de la fourche pour maintenir une tenue de route constante, et permet à l’Áspero de fonctionner avec des roues de gravel 700c ou 650b ou des pneus de route lisses.

BMC URS

Prix : 2 850 €

Avec une fourche suspendue sur la version LT plus robuste, une tige de selle à descente télécommandée et des pneus larges, l’URS est à quelques pas de la ville du VTT. Et ce, avant même de considérer son cadre en carbone radicalement souple et son amortisseur arrière intégré.

Offrant 30 mm de suspension à l’avant (une version à fourche rigide est également disponible) et 10 mm à l’arrière, les capacités tout-terrain du vélo sont encore intensifiées par une cassette super large et une transmission à un seul anneau offerte par la ligne électronique ASX de SRAM.

Superbement capable sur les terrains accidentés, il est également bon sur les surfaces plus lisses. Mais ne vous attendez pas à ce qu’on le confonde avec un vélo de route.

Festka Scout

Prix : 4 450 €

Avec une excellente maniabilité et de la place pour des roues de 650b et des pneus de 50 mm de large (42 mm avec 700c), le dernier gravel bike de Festka a du punch sur et en dehors de la route.

C’est le premier vélo 1× spécifique de la marque, et avec son empattement plus long, il a clairement été conçu pour le sac à vélo, mais il reste un vélo de gravel réactif et agile.

Les tubes ronds et droits du Scout le rendent rigide mais pas inconfortable, et visent à offrir un équilibre soigné entre solidité, amortissement et résistance aux impacts pour rouler sur des terrains accidentés.

Le Scout offre également de nombreuses possibilités pour les sacs et les porte-bagages sans que cela ne nuise aux performances – c’est un vélo taillé pour l’aventure.

Notre critique n’a pas voulu le rendre.

FiftyOne Assassin

Prix : 3 499 €

La géométrie variable assure au FiftyOne Assassin une personnalité adaptable. Ajoutez à cela un dégagement important et une tonne de points de fixation différents, et ce vélo réussit à faire beaucoup de choses différentes.

Cette capacité est renforcée par les flip-chips, des inserts en alliage dans les pattes de fixation qui peuvent être retournés – d’une position haute à une position basse au niveau de la fourche ou à travers trois positions différentes à l’arrière.

En changeant radicalement la maniabilité du cruiser à quelque chose de beaucoup plus sportif, cela permet à l’Assassin de gérer tout, des tâches de tourisme aux sentiers de style VTT. Ajoutez à cela un dégagement pour les pneus de 47 mm, une grande capacité de transport, ainsi que le câblage pour un moyeu à dynamo, et vous obtenez un vélo dont vous pouvez faire ce que vous voulez.

GT Grade Carbon Pro

Prix : 3 300 €

Pelucheux sur les bosses, inflexible sur les pédales, le Grade bénéficie d’un cadre merveilleusement composé. Léger et dynamique, il dispose néanmoins de nombreux points de fixation si vous souhaitez l’alourdir.

Généralement situé dans la moyenne lorsqu’il s’agit de trouver un équilibre entre le gnar et le loin, il bénéficie néanmoins d’une géométrie réglable grâce à sa fourche flip-chip. Permettant une plus grande stabilité, elle est particulièrement conçue pour ceux qui choisissent de porter des sacs sur le vélo.

Il est disponible avec des transmissions à simple ou double plateau, ce dernier augmentant les capacités du Grade sur route. Cependant, la simplicité du système à un seul plateau devrait séduire les cyclistes plus orientés vers le tout-terrain.

Specialized S-Works Crux

Prix : 11 300 €

Le vélo de gravel le plus léger du monde, la version S-Works du Crux n’est pas loin d’être le plus cher du monde non plus. Inspiré de l’Aethos de Specialized pour la route, il est conçu pour être très maniable, incroyablement léger et, ce qui peut surprendre, exceptionnellement convivial.

Il y parvient grâce à un câblage semi-intérieur facile d’accès, à un pédalier fileté et à un ensemble tige de selle et potence conventionnel. Plus beau que n’importe quel autre vélo, il n’y a aucune raison pour que le Crux ne puisse pas servir d’unique vélo à barre fixe.

En même temps, avec un espace pour des pneus allant jusqu’à 47 mm, il est extrêmement compétent en tout-terrain. Un vélo raffiné et racé, le Crux se situe à l’extrémité la plus rapide de la gamme gravel.

Vielo V+1 Alto

Prix : 5 999 €

Un gravel racer raffiné, le V+1 Alto est léger et efficace. Avec sa maniabilité blanchie, c’est un vélo agréablement dépourvu de gadgets.

Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas radical. Limité à l’utilisation d’un seul plateau, ce choix de conception a été exploité par Vielo pour fournir un énorme dégagement pour les pneus jusqu’à 50 mm, ainsi que des haubans ininterrompus pour aider à améliorer le confort de conduite.

Rigide là où vous le souhaitez, souple là où c’est le mieux, et léger partout, c’est un gravel racé qui ne craint pas les planches à numéros. Il convient aux cyclistes plus intéressés par la vitesse et la distance que par la compétence sur les terrains les plus accidentés, et nous en sommes fans.

Pinarello Grevil

Prix : 3 800 €

Pinarello est célèbre pour ses vélos de route, et le Grevil adopte une approche typiquement Pinarello pour le marché du gravel. En transférant les formes radicales des tubes de sa gamme de route, on obtient un vélo qui n’est pas seulement distinctif, mais qui est parfait pour ceux qui recherchent la rigidité et la vitesse sur et hors route.

D’un prix abordable, Pinarrelo s’est lancé dans le grand bain avec des roues 650b (en option) et une cassette au rapport incroyablement large. En même temps, un arrière serré et des angles aigus signifient que la maniabilité est définitivement sur le côté réactif. Avec des profils aérodynamiques et des matériaux en carbone exotiques, c’est vraiment l’expérience Pinarello transférée sur la terre ferme.

Ridley Kanzo Fast

Prix : 4 909 €

Le Kanzo Fast au look agressif pourrait être le seul vélo dont vous aurez besoin sur et hors route. Le « fast » dans le nom n’est pas là par hasard.

Ressemblant beaucoup au vélo de route aérodynamique Noah Fast de Ridley, il s’agit en effet d’un vélo conçu pour aller très vite, quelle que soit la surface. Avec une géométrie légèrement plus haute et plus courte que les vélos de route de la marque, le Kanzo est toujours aussi déterminé, un trait amélioré par sa rigidité notable. De plus, il est doté d’un guidon aérodynamique.

Sans surprise, il existe des vélos de gravel plus souples ou plus performants. Cependant, il n’y en a pas beaucoup d’aussi déterminants, ou qui se comportent aussi bien sur la route.

Santa Cruz Stigmata CC

Prix : 4 099 €

Un vélo de cyclocross influencé par le gravel. Ou alors, un vélo de cyclocross avec un tempérament californien baigné de soleil. Le dernier Stigmata est peut-être un peu des deux.

Plus décontractée, avec un boîtier de pédalier plus bas et la possibilité de monter des garde-boue, cette nouvelle version a été façonnée par les demandes des cyclistes concernant sa version précédente, spécifique au cyclocross.

Toujours légère et rigide, la combativité du vélo original est toujours présente. La géométrie du vélo, qui n’est que très légèrement détendue, est également toujours aussi audacieuse.

Cependant, avec un dégagement pour des pneus allant jusqu’à 45 mm, il est capable d’être un vélo de gravel général, un coureur de cyclocross compétitif, et avec un changement de pneus et un bon braquet, il serait heureux de faire une course sportive ou un audax.

Specialized S-Works Diverge

Prix : 11 600 €

Le premier des vélos de gravel de Specialized qui définissent le genre, le Diverge bénéficie d’un système Future Shock qui incorpore une cartouche de suspension dans le haut de la direction de la fourche, suspendant efficacement le cockpit.

Associé à une géométrie détendue et stable, cela fait du Diverge un endroit idéal pour passer un long moment.

Cependant, pour ceux qui pensent que cela donne une conduite molle, il est bon de se rappeler que c’est le vélo qui a remporté à plusieurs reprises la course de gravel la plus prestigieuse du monde, Unbound.

Avec un braquet plus large et un dégagement accru, ce n’est pas une coïncidence s’il reste l’un des modèles les plus vendus sur le marché. Et bien que le modèle phare S-Works soit très cher, il existe des options beaucoup plus abordables dans la gamme qui partagent beaucoup des mêmes qualités.

3T Exploro RaceMax

Prix : 4 599 €

Produit de l’esprit fou de Gerard Vroomen, il n’y a pas beaucoup de vélos qui ressemblent à l’Exploro RaceMax. L’un des premiers vélos de gravel à prendre l’aérodynamisme au sérieux, les angles serrés de l’Exploro, les haubans abaissés et la roue arrière repliée font écho aux designs des vélos de course de 3T.

En même temps, les énormes pneus et la possibilité de l’utiliser avec un seul plateau et des roues 650b font de l’Exploro un vélo très performant. C’est un vélo idéal pour un large éventail de pilotes de gravel, mais il convient particulièrement bien aux pilotes tout-terrain et aux coureurs de gravel de compétition.

De son profil à sa peinture, il est également très beau, ce qui ne fait pas de mal non plus.

3T Exploro Ultra

Prix : à partir de 5 699 €

L’Exploro Ultra allie des capacités tout-terrain extrêmes à une conduite rapide sur route pour créer un design polyvalent et distinctif. Troisième itération du populaire mais controversé vélo aero gravel de 3T, l’Exploro Ultra a été conçu pour fonctionner au mieux avec des pneus larges 650B de 55mm-61mm.

Conçu pour les terrains les plus techniques et donc les plus lents, les avantages aérodynamiques de l’Ultra sont plus susceptibles de porter leurs fruits dans les rares occasions où il est utilisé sur la route. En même temps, il utilise ses gros pneus pour neutraliser les attributs agressifs des cadres en dehors de la route.

Parmi les autres caractéristiques radicales, citons une tige de descente et une transmission super large à un seul anneau. Alors, qu’en est-il ? Il s’agit sans aucun doute de l’exemple le plus exagéré de la façon dont le designer Gerard Vroomen peut réussir à concilier deux genres typiquement disparates de barres tombantes : l’aéro et le gravel.

Tirant parti de l’effet transformateur de la taille et de la pression des pneus, l’Ultra change de personnalité autant qu’il mélange les genres. En dehors de la route, ses pneus Vittoria trapus compensent la rudesse du cadre aéro et lui permettent de s’attaquer aux terrains techniques.

Mais de retour sur le tarmac, les attributs du cadre deviennent plus dominants, le laissant se sentir beaucoup plus comme un vélo de route rapide que ses capacités tout-terrain ne le laisseraient supposer.

Les meilleurs vélos de gravel en acier

Condor Bivio

Prix : 1 000 € (cadre uniquement)

Cette machine d’acier est un gravel bike aventureux avec les gènes d’un vélo de route mais le style rugueux du gravel.

Le Bivio peut accueillir des pneus 650b jusqu’à 47s, ou des pneus 700c jusqu’à 42mm, mais nous avons trouvé qu’il était mieux adapté à cette dernière taille, étant donné que l’angle de tête et la hauteur du pédalier sont similaires à ceux d’un vélo de route.

Construit à partir de tubes Columbus Spirit à triple épaisseur et formés sur mesure, et bénéficiant d’une fourche en carbone, le Bivio offre une conduite aussi proche d’un vélo personnalisé qu’un modèle standard peut le faire.

Il dispose également d’un grand nombre de supports discrets, ce qui le rend idéal pour les aventures en bikepacking.

Notre critique a trouvé qu’il était  » presque parfait « , rapide et polyvalent, et qu’il était le vélo idéal pour un cycliste de route qui veut s’essayer aux sentiers.

Genesis Fugio 30

Prix : 2 999 €

Solide et indulgent, l’acier est un choix solide pour les vélos destinés à avoir une vie difficile. Si vous avez l’intention de charger le vélo susmentionné avec des sacs à dos ou des sacoches, c’est doublement vrai.

Cependant, bien qu’il soit équipé pour vous transporter, vous et votre matériel, au bout du monde, le Fugio est tout aussi heureux de passer ses journées dans les bois.

Comme le suggèrent la tige de selle inclinable et les roues 650b de notre modèle, le Fugio est un vélo très moderne fabriqué à partir d’un matériau traditionnel.

Accentué par une peinture vive et plus de points de fixation que nous ne savions quoi faire avec, il pèse naturellement un peu plus que ce que nous aimerions. Pourtant, nous l’avons trouvé très amusant.

Stayer Groadinger UG

Prix : 1 600 € (cadre uniquement)

Un vélo produit en petite série qui offre autant de plaisir qu’il est possible d’en avoir en s’accrochant à un jeu de barres tombantes.

Le plus gnangnan des deux modèles gravel de Stayer, le Groadinger UG possède une géométrie adaptée aux sentiers et est équipé de série de roues 650b agiles.

Il s’agit presque d’un vélo de montagne inspiré du vélo de route, mais ceux qui recherchent un vélo qui n’est qu’à un changement de pneu d’être à l’aise sur le tarmac pourraient vouloir regarder ailleurs.

Cependant, nous pensons que le Groadinger est un classique dans son propre petit sous-genre. Fabriqué sur mesure, il est également possible d’ajouter des touches pratiques comme des garde-boue ou des supports de porte-bagages.

Les meilleurs vélos de gravel en titane

Kinesis Tripster ATR V3

Prix : 1 899 € (cadre uniquement)

Abordable (pour du titane) et extrêmement polyvalent, le Tripster bénéficie d’une décennie d’évolution. Ce vélo de tourisme d’aventure est apparu très tôt sur la scène, et il est récemment devenu encore plus performant grâce à un dégagement accru, une plus grande capacité de charge et une fourche en carbone améliorée.

Aussi à l’aise sur un week-end de randonnée sur surfaces mixtes que sur une course de gravel compétitive, ce cadre en titane durable et tolérant s’adapte à presque toutes les situations. L’acronyme ATR signifie « Adventure-Tour-Race », et il est vraiment capable des trois.

Construit pour rouler, et non pour bricoler, des standards simples comme le câblage semi-interne et le pédalier fileté lui permettent de rouler avec un minimum d’entretien.

Moots Routt RSL

Prix : 6 700 € (cadre seulement)

Le Routt n’est pas loin d’être le vélo simple parfait. C’est un délice en dehors des sentiers battus et il dévore le macadam avec autant d’ardeur.

Il y parvient grâce à sa construction exquise en titane et à une géométrie qui passe d’un genre à l’autre sans trop se dévoiler.

Avec un dégagement pour des pneus allant jusqu’à 45 mm, l’échange de la bande de roulement redéfinit le vélo, laissant le Routt aussi proche d’un vélo unique pour toutes les occasions que nous pouvons imaginer.

Magnifiquement fabriqué et susceptible de survivre à son propriétaire, il justifie son prix très élevé et obtient une critique cinq étoiles tout aussi rare.

Moots Routt YBB

Prix : 5 400 € (cadre uniquement)

YBB signifie  » why be beat  » (pourquoi être battu), et ce surnom s’applique ici à un vélo de gravel en titane doté d’une suspension arrière ultra-minimaliste.

Utilisant un design softail classique, le Routt YBB intègre un simple amortisseur dans son pont de haubans et utilise la flexibilité de ses bases en titane pour permettre le débattement de la roue arrière. Ce vélo vise à répondre à la question posée dans son nom sans ajouter de poids significatif.

Il en résulte un vélo fabuleusement confortable et posé sur les surfaces rugueuses, sans pour autant renoncer au transfert de puissance.

Assemblé et fini avec un réel savoir-faire et infiniment durable, son prix élevé s’accompagne de la possibilité de personnaliser le reste des spécifications.

Passoni Cicloprato

Prix : 6 120 € (cadre uniquement)

Le superbe Cicloprato est un gravel bike en titane fabriqué à la main et créé sur commande à Milan. En tant que tel, il est à la fois très personnalisable et très cher.

Les latinistes n’auront pas besoin qu’on leur rappelle que « prato » signifie prairie. Et notre testeur a trouvé que le Cicloprato était plus adapté à la conduite à travers des champs sinueux qu’à la descente de sentiers forestiers pleins d’ornières.

Mélangeant les caractéristiques de la course sur route et le sens du tout-terrain, il est stable et facile à manier grâce à un arrière court et un avant légèrement plus mou. Il est sensiblement rigide pour la route, mais il est probablement plus agréable sur des surfaces non pavées mieux entretenues.

Assemblé sur mesure, nous ne voyons aucune raison de ne pas opter pour l’excellent groupe Campagnolo Ekar 13 vitesses et les roues Shamal qui équipent notre vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.